Marie France    
 
Combinaisons
 
  Le Petit Robert (Paris), 1992
Récitals
  Avec Euston Jones (piano)
Sommaire
 
Accueil
 

C'est en toute confiance que Marie France va se produire au Petit Robert, célèbre restaurant de la rue Cauchois. Surtout parce qu'elle y a ses habitudes, ses amis et qu'elle est dans son quartier. Marie France nous reçoit "chez elle" pour nous offrir un spectacle de chansons, beaucoup de nouvelles écrites par des amis et par elle-même, ainsi que quelques reprises. Et en matière de répertoire, peu d'interprètes savent comme elle faire le grand écart en choisissant des textes aussi variés et lointains, qui vont du badinage au tragique: "Quand vous voudrez / Je vous quitterai Monsieur / Je n'aurai ni pleurs ni faiblesse" ("Quand vous voudrez") et "Qui me délivrera / De ton corps / De tes doigts / De ta bouche / Qui me délivrera / Enfin de toi ?" ("Qui me délivrera ?"). Même écart dans le temps, qui nous fait passer des années 20 ("Et youp et youp", Scotto, 1927) aux très contemporains Rita Mitsouko ("Une fille à colorier", écrit pour Marie France).
Plusieurs soirs de suite tout Paris va s'entasser dans ce petit endroit auquel Marie France, accompagnée au piano par Euston Jones, saura donner le parfum très particulier d'un café-concert à la fois ancien et moderne. Le glamour, l'humour, l'émotion, les textes de Prévert, de Nicole Louvier, de Boris Bergman sont autant de combinaisons que la vamp nous offre pour mieux se livrer. Une combinaison de soi(e) qui montre mais qui ne dévoile rien.

   
 

   
 

Didier Dahon